Publié par : Virgile | 21 février 2010

Espagne, enfin le soleil!


Petite halte non loin de la ville d’Alcaniz, à Calenda, où je suis arrivé hier au clair de lune. Oui, oui, cela fait 4 jours que je sillonne l’Espagne direction Madrid.

Jeudi dernier Vincent a quitté l’aventure comme prévu, pour regagner travail et famille, après une dernière nuit à Ponts, sous la tente au pied d’une collégiale magnifique dominant le village. Un peu moins magnifiques les coups de klaxon du 4×4 des agents de la garde civile qui nous ont réveillés…sans parler de l’amende ! Antoine, compère de mes virées en terre de Chine et de bien d’autres était de la partie avec son C15 rallongé…sur mesure pour passer les versants des Pyrénées finalement infranchissables à vélo à cette époque de l’année. Merci Antoine !

Désormais je suis complètement seul, livré tout entier à la magie des paysages de la Catalogne. Je ne croise pas grand monde et traverse d’infinies oliveraies, des villages où le temps s’est arrêté et qui toujours semblent suspendus au ciel, comme tiré par lui du bas vers le haut, accrochés aux escarpements les plus hauts et défendus d’une église parfaitement conservée. Le ciel est d’un bleu oublié, offrant des contrastes saisissants entre les feuilles d’olivier, les roches pourpres et les touffes d’herbe jaunies par le soleil. Il ne gèle plus le jour. Ma route est toutefois balayée par des vents d’ouest glaciaux et frontaux…je garde donc la chapka et les 3 épaisseurs !

J’ai campé plusieurs nuits dans de petites cabanes de berger où les troupeaux viennent trouver refuge en cas d’intempéries. Il y en a partout dans les champs de ces cabanes de pierre souvent à l’abandon. Très pratique ! Je rencontre peu de monde puisque les campagnes que je traverse sont désertes, habitées de leur seule beauté. La semaine prochaine : Madrid….j’ai hâte d’y être. D’ailleurs, si vous y avez des contacts, n’hésitez pas…

A très bientôt sur la route.

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :